T’as quel âge ?… Ah… On dirait pas…

L’âge a toujours été perçu de façon différente. Quand on demande son âge à un enfant, il semble fier de nous dire. « Moi j’ai 4 ans et demi, et ouais ».

Ensuite l’âge change très vite, surtout pour les filles. A 15 ans, elles disent qu’elles en ont 18, çà ne fonctionne pas tout le temps. Entre 18 et 25 ans tout se passe bien. Mais à partir de 25 ans la tendance commence à s’inverser.

Les filles qui ont 30 ans, en ont d’un seul coup 22. Du coup, tu peux avoir connu une fille à 15 ans, mais qui disait en avoir 18. Et 15 plus tard elle en a 22. Elle a pris 4 ans en 15 ans. C’est comme les chiens après, elles ont leur propre système de calcul de l'âge.

Alors quand t’as les moyens de jouer avec ton âge c’est pratique, mais quand ton visage est bloqué dans une faille spatio temporelle qui t'empêche de subir le poids des années, cela peut-être plus ou moins frustant. Pour ma part, jusqu’à 14 ans tout allait relativement bien (ce n'était pas le poids des années mon problème, mais le mien). C'est juste après, que la Doloréane de retour vers le futur a dû faire des siennes car je suis resté bloqué à 15 ans. A 17 ans on m’en donnait 15 ans, à 18 encore 15, à 19 y’avait du mieux : 15 et demi voir 16. Et à 20 ans j’ai toujours 16 ans. Dès que je veux rentrer en pub avec mes potes, tout le monde passe et on m’arrête pour que je montre ma carte d’identité (alors que je suis l'un des plus vieux du groupe). Et sur ma carte je n’ai pas tout à fait la même tête, à quelques kilo prêt si vous voyez ce que je veux dire.

Donc on me demande ma carte. Je dis pas de problème j’ai 20 ans, vous n’avez qu’à vérifier. Et là le gars de la sécurité voit ma photo et se met à ricaner. Je lui dis  « ben oui, tout le budget que je passais dans la nourriture je le passe depuis quelques temps dans le biactol ». Heureusement que je suis d'un naturel assez calme (et qu'il faisait au moins 50 kilos de plus que moi), sinon je lui aurais fait bouffer ses dents.

Le bon côté c’est que je ferai probablement plus jeune toute ma vie. Et quand tout ceux qui faisaient plus que leur âge et qui se la pétaient, seront tout fripés et tout moches, je leur demanderai leur âge et je dirai « ah tu les fais pas, j’aurais dit plus ». Et là j’irai en pub et en boîte sans ma carte d’identité mais avec mon déambulateur.

(rassurez vous, maintenant je n'ai plus de problèmes, les p'tits jeunes m'appellent monsieur, et çà, çà pète…)

Jean Louis Borloo aurait dit : il faut rester jeune mais pas forcément à jeun.

Laisser un commentaire