Les bonnes raisons pour ne pas prendre d’animaux

Même si c’est mignon petit, çà peut devenir un monstre à la King Kong, qui, au début était un petit wistiti qui grimpait aux rideaux. Puis il a grandi et s’est mis à grimper aux immeubles. Vous vous imaginez : _ « Descends de cet immeuble, c’est pas marrant, allez, et lâche la  dame, lâche la dame… euh non ! Lâche pas la dame, ne lâche pas la dame !

Bon c’est peut être un mauvais exemple mais c’était pareil avec Godzilla. Qui aurait cru qu’un lézard de la taille d’un portefeuille pourrait chausser tous les Etats-Unis quelques années plus tard ?

Et pour des animaux normaux, comme les chiens (non pas les bébés, on a dit normaux), ce qui peut être embêtant c’est ce qui a pu vous sauver auparavant : son odeur. Il a du mal à obéir à des ordres comme : vas prendre ta douche, lave toi les dents, on ne pète pas à table…

En plus il faut ramasser ses déjections (sauf si c’est sur le paillasson du patron, par vengeance bien sûr). Et y’en a d’autres qui ne ramassent pas, du coup on peut marcher dedans. Et contrairement à ce qu’on dit, je ne crois pas que çà porte chance. Quelle chance y’a-t-il à avoir la chaussure pourrie et le pied qui pu toute la journée. Manque plus que tu glisses, tu tombes, tu te casses quelque chose, et quand on te demande ce qui t’est arrivé, sûr que tu vas répondre avec fierté que tu t’es vautré sur une merde. Le pire c’est que le chien ne marche pas dedans, alors qu’il a quatre pattes.

Et puis imagine que tu ramènes quelqu’un chez toi. Si t’as un chien un peu agressif, qui se jette comme sur un morceau de viande, ben là, ton steak il part en courant et tu te retrouves tout seul comme un con avec un chien excité.  Ou si au contraire le chien est très joyeux et qu’il commence à lécher ta conquête un peu partout. Toi tu passes derrière. Quand tu poses ta main sur son genoux (à la fille, pas au chien), tu te retrouves plein de bave. Alors un peu surpris et dégouté, tu fais la grimace en secouant la main. Là tu lui fous de la bave dans les cheveux, elle se relève d’un coup, marche sur le chien qui se met à hurler, se jette dans tes bras et tu le réconfortes au lieu de t’occuper de la fille. C’est le chien qui t’as foutu la merde et c’est lui que tu tiens dans les bras.

Du coup si on te demande si t’as une copine et que tu réponds, « non j’ai un chien », faut pas t’étonner si ta réponse est interprétée bizarrement.

Laisser un commentaire